Sélectionner une page

Éloge du
slow content !

 

L’objectif de cette tendance, le slow content, est de [re]mettre le consommateur au cœur de votre communication en arrêtant la surpublication sans positionnement et sans proposition de valeur. 

‘Le mouvement slow, c’est un peu l’éveil de la raison – lentement mais sûrement – au pays de l’immédiateté’ *

Il est nécessaire de ralentir pour se [re]centrer, d’aller chercher dans l’ADN de votre entreprise ce qui la rend unique, sa raison d’être, sa mission.
Et de mettre en place des pratiques raisonnées pour des contenus réfléchis et de meilleure qualité.

Prenez le temps de connaître et comprendre votre cible, de lui proposer des réponses précises à ses besoins et à ses problématiques et des contenus pensés pour elle, pertinents, innovants et porteurs d’engagement. 

Définir votre ligne éditoriale permet d’être cohérent avec vos objectifs et votre identité de marque.
P
arler de tout, trop souvent, sans cadrer la réflexion sur le choix de sujets qui collent aux attentes de vos lecteurs, risque de transformer vos publications en petits ‘en-cas’ insipides et indigestes oubliés sitôt lus, sitôt consommés.

Le slow content s’inscrit dans la durabilité, dans une vision sur le long-terme, plus proche de la culture et de la philosophie de votre entreprise.
Au final, il se révèle bien plus efficace : meilleur engagement, conversions en hausse, référencement naturel optimisé.

Pensez vos contenus comme de bons plats à partager, donnez-leur de la saveur, de la forme, de l’équilibre.
Travaillez vos ingrédients pour qu’ils laissent leur empreinte au palais de vos audiences.
Et les incitent à vous référencer au sein de leurs réseaux.

 

À votre cuisine éditoriale !

Rooftop Berry Park à Brooklyn,
bagel préparé avec amour
et vue sur Manhattan, NY.
© Béatrice Devin, aime!

 

 

 

Cet article est écrit et partagé par Marina [rencontre Linkedin] x aime!
Ce blog est le vôtre.
Partagez
[sans modération mais avec ©]
et envoyez-nous votre vision des tendances et autres influences.
on aime! on partage…

 

* Source Invox Marketing